Last Updated on 3 mars 2024 by Bois et matières

Choisir un poseur de parquet est une étape cruciale pour obtenir un sol esthétique, durable et parfaitement posé. Cet article complet vous guidera dans vos démarches pour trouver le professionnel idéal et garantir un résultat à la hauteur de vos exigences.

Les questions essentielles à se poser :

  • Qualifications et expérience : Assurez-vous que le poseur possède les qualifications et certifications nécessaires pour le type de parquet choisi. Demandez des références et n’hésitez pas à contacter d’anciens clients pour obtenir des témoignages.
  • Types de pose : Il existe différents types de pose (flottante, collée, clouée…). Le poseur doit maîtriser la technique adaptée à votre type de parquet et à votre support.
  • Tarifs : Demandez des devis détaillés à plusieurs poseurs, en comparant le prix de la pose, des fournitures et de la main d’œuvre. N’hésitez pas à négocier et à comparer les services inclus (garantie, nettoyage, etc.).
  • Garanties : Exigez une garantie sur le travail effectué, en précisant les termes et la durée de la couverture.
  • Disponibilités : Planifiez votre projet à l’avance et assurez-vous que le poseur est disponible aux dates qui vous conviennent.
  • Feeling : La confiance et la communication sont essentielles pour une collaboration optimale. Privilégiez un poseur à l’écoute de vos besoins et avec qui vous avez un bon contact.
Poseur de parquet accroupi et satisfait du travail réalisé dans un grand salon moderne avec parquet contrecollé en chêne naturel brossé verni mat
Un travail accompli avec soin : poseur de parquet admirant la pose d’un parquet contrecollé en chêne naturel dans un salon moderne lumineux

Développez vos recherches :

  • Recommandations : Demandez des recommandations à votre entourage, à des professionnels du bâtiment ou à des associations de poseurs de parquet.
  • Avis en ligne : Consultez les avis et commentaires sur des sites comme Google Maps, Facebook ou les Pages Jaunes.
  • Certifications : Recherchez des labels de qualité et des certifications professionnelles qui attestent du savoir-faire du poseur.

Préparez votre projet avec le poseur de parquet :

  • Définissez vos besoins : Précisez le type de parquet, la surface à poser, les finitions souhaitées et votre budget.
  • Comparez les devis : Analysez attentivement les services inclus (pose, fournitures, garanties…) et comparez les prix en fonction de vos besoins.
  • Planifiez le chantier : Définissez un planning précis avec le poseur, en précisant les dates d’intervention et l’organisation du chantier (accès, stockage des matériaux…).

Le déroulement du chantier :

  • Suivi et communication : N’hésitez pas à communiquer avec le poseur pour suivre l’avancement des travaux et poser des questions.
  • Qualité de la pose : Soyez attentif aux détails et signalez immédiatement tout problème au poseur.
  • Réception du chantier : Assurez-vous de la conformité du travail effectué à vos attentes et aux normes en vigueur avant de signer la réception du chantier.
Poseur de parquet et cliente satisfaite posant dans un grand salon haussmannien en cours de rénovation
Un travail de qualité : poseur de parquet et cliente heureuse du résultat

Assurez-vous que le poseur de parquet est bien assuré :

  • Responsabilité civile professionnelle : Elle couvre les dommages causés par le poseur à votre habitation ou à des tiers pendant l’intervention.
  • Assurance dommage-ouvrage : Indispensable pour vous protéger en cas de dommages affectant la structure du bâtiment après la pose du parquet.

Vérifiez les attestations d’assurance du poseur et exigez qu’il vous les remette en main propre avant le début du chantier.

Informations complémentaires :

  • Types de pose :
    • Flottante : Pose rapide et facile, accessible aux bricoleurs, mais moins durable que d’autres techniques.
Un jeune poseur de parquet à genoux pose un sol stratifié dans une chambre
Pose de sol stratifié : un travail minutieux
  • Collée : Pose plus technique, offrant une meilleure résistance et une meilleure isolation phonique.
  • Clouée : Pose traditionnelle, très résistante mais plus longue et plus coûteuse.
  • Essences de bois :
    • Chêne : Essence la plus courante, robuste et élégante, disponible en différentes finitions.
    • Hêtre : Bois clair et résistant, souvent utilisé pour les parquets blancs ou gris.
    • Bambou : Écologique et durable, offre une alternative moderne aux bois traditionnels.
  • Prix moyens :
    • Pose flottante : 20 à 30 €/m²
    • Pose collée : 25 à 40 €/m²
    • Pose clouée : 35 à 60 €/m²

pour en savoir plus vous pouvez également lire : TOUT SAVOIR SUR LE PRIX DE POSE D’UN PARQUET FLOTTANT

En suivant les conseils de ce guide complet et en choisissant un poseur de parquet qualifié et expérimenté, vous êtes certain de profiter d’un sol impeccable qui sublimera votre intérieur pour de longues années.

**N’hésitez pas à consulter des professionnels et à comparer les devis

Grand salon avec cuisine ouverte et parquet en chevron, baigné de lumière grâce à de grandes baies vitrées donnant sur l'extérieur
Une réalisation élégante : pose d’un parquet en chevron dans une pièce de vie lumineuse et moderne alliant salon et cuisine